Look de gelochamane

Illustration : 2019, la coiffe de gelochamane se précise.

Dans un clan indien Lakotas il y a un chamane sérieux et un chamane burlesque, le Heyoka.
J’invente le mot « gelochamane » = chamane qui rit.
On retrouve des figures de bouffon sacré dans d’autres cultures.

Quand le gelochamane se mêle

En 2016 il y a 2 situations dramatiques :

  • Un groupe avec des tensions mortifères
  • Une famille avec beaucoup de violence

Ces deux interventions exigent que le rôle du trickster soit mis en scène de manière rigoureuse.

2016 : construction de la première version de la coiffe :

  • un casque de skate repeint en rouge
  • une parodie de coiffe à cornes des chamanes avec des pseudo-cornes, une noire, une blanche
  • des antennes psychédéliques
  • un maquillage

2019 : abandon du maquillage au profit d’un système de bandes verticales : le chamane voit parfaitement mais son visage n’est presque pas vu.

Illustration : Coiffe de chamane mongol

28 novembre 2019, je suis invité à un cercle de tambour pour la projection du film « Un monde plus grand.
Incroyable mais vrai : je découvre que es chamanes mongols portent des bandent verticales devant le visage comme celles que j’ai « inventées ».
.
.
.
Source : Site « Folklore »

Une réflexion sur “Look de gelochamane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s